Sourire du 98ème jour : Gustavo

98

A peine la frontiere péruvienne traversée, Gustavo, épaté par nos engins, nous offre un petit drapeau du Pérou, que l’on a accroché a nos guidons. Le premier jour au Pérou commence bien!

Posté dans : Non classé

Post a Comment

*
*

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Les champs marqués de * sont requis.