CUSTOMIZATION DES ENGINS

Avant d’aborder les modifications du cadre proprement dit, il y a une précision importante à apporter.  Les cadres n’ont subit aucune soudure.  Alors qu’il est courant de souder le cadre des solex lors des compet’, pour éviter les pertes de boulons  et  fiabiliser le tout, nous  avons voulut rester le plus proche du mécano que possible. Si nous avions soudé, le métal en aurait été fragilisé et quand une cassure serait apparut, nous  aurions du resouder. Cela pose deux soucis. Un nous n’avons pas de poste à souder et deux, la soudure de réparation aurait fragilisé un peut plus la structure.

Il nous paraissait plus opportun de doubler tous les écrous. Ce faisant, nous obtenions des anti-écrous qui ont tres bien tenus pendant tout le voyage. Nous n’étions pas dans l’optique course de vitesse mais d’endurance. Ce sont deux approches différentes.

Voici les modifications apportées :

Nous avons d’abord fixé des tiges filetées et vissé des plats (usiné angle droit) pour y accrocher facilement nos sacoches. Des serres joints ont suffit pour retenir les tiges (les trous étaient trop grand et les tiges partaient régulièrement).

Modification du porte-bagage

Zoom sur les modifications du porte-bagage

Une bonne couche de chaterton évite à la barre de glisser

Sacoche clipsée


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ensuite, nous nous sommes occupés des fixations des remorques. Opération délicate puisque ce sont elles qui supporteront l’essentiel du poids des bagages. Nous avons opté pour une remorque mono-roue et plus particulièrement pour l’extra wheel (http://www.extrawheel.com/). A nos yeux, c’était la solution idéal. Au final, à part quelques crevaison (et encore 1 par mois en moyenne, ce qui est très raisonable) c’est la partie des solex qui aura le mieux résisté ! Elle peuvent transporter jusque 30 Kg chacune (15Kgs de chaque coté).  Les remorques nous ont permis de considérablement aidé les porte-bagages qui auraient plié très vite (il n’ont commencé à plier qu’au 2/3 du voyage = 12 000 Km) et surtout elles ont ménagé les rayons des roues arrieres. Nous en avons fait l ‘expérience avec Simon, venus nous rejoindre pour Istanbul-Bruxelles qui a vu ses rayons filé à vu d’oeil car solex trop lourd. Cette remorque est à la base destiné au voyage en vélo, l’adaptation pour le solex n’a pas été très difficile. Nous avons percé dans le cadre et inseré un couple boulon/écrou sur lequel est venu se joindre, l’attache d’origine de la remorque.

Comme vous pouvez le constater, nous avons aussi équipé nos deux roues de catadioptres de bicyclette pour être mieux vu. Vous pouvez en trouver gratuitement chez les petits marchands de cycle qui en jettent régulièrement à la poubelle …

Fixation des remorques

Fixation intérieure remorque

Fixation des remorques bis

Fixation des remorques zoom

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Nous voulions filmer notre voyage sans avoir toujours à avoir la caméra à la main. Les Solex étaient lourds et avions besoin des deux mains pour le conduire. Nous avons intallé un support sur le guidon pour pouvoir y fixer la caméra. Il ne  servira pas longtemps, le pas de vis de la caméra lacehra à la frontière Espagnole. Mais on aura eu quelques jolie prise de vue pour le départ ! Comme nous sommes  raisonnables, nous avons ajouté un compteur de vélo pour eviter les excès de vitesse. Plus sérieusement nous étions impatients de connaitre jusque combien nous pourrions grimper pendant notre périple. Et le dangeureux record fut : 61 Km/H (plus jamais avec un solex chargé !)

Compteur et porte-camera

Vue avant du Solex en Argentine


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Comme vous le voyez on a aussi investis  dans une sonette / boussole, très utile pour garder le cap ! (nous sommes partis  sans carte, le soleil c’est tellementplus pratique ;-) ) ainsi que dans un rétro.

Sonnette et boussole

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ca y est ! Nous sommes prêts pour le grand départ !

Solex au départ

Solex à l'arrivée

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx